• Année : 3e
  • Prérequis : aucun 
  • Durée approximative: 30 minutes
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours en FHG

La situation d’apprentissage ci-dessous n’a pas pour objectif de faire des élèves des spécialistes des migrations internationales, mais bien de leur apprendre à lire et comprendre un graphique d’évolution, dans un premier temps. 

Dans un second temps, afin de situer dans le temps cette évolution, il sera amené interpréter cette courbe en faisant des liens entre des repères temporels donnés et la courbe d’évolution. 

2. Documents et matériel : 

Matériel : un “bic” bleu et un noir.

Document 1 : 

Les données relatives aux migrations proviennent depuis 1988 du Registre national qui centralise principalement les informations en provenance des registres de population communaux.

Les statistiques de migrations internes décrivent les changements de résidence au sein du pays.

Les statistiques de migrations internationales décrivent les immigrations en provenance de l’étranger et les émigrations à destination de l’étranger.

Depuis le 1er février 1995, les demandeurs d’asile inscrits au registre d’attente sont exclus de la population résidente et sont repris dans les statistiques de mouvement de la population au moment de la reconnaissance du statut de réfugié ou de leur régularisation sur une autre base dans la catégorie « changement de registres ».

www.statbel.fgov.be/fr/themes/population/migrations#figures, consulté le 16 mars 2021

Document 2 : quelques repères historiques parmi ceux-ci

    1. Chute du mur de Berlin (9 novembre 1989) ;
    2. Attentats du 11 septembre 2001
    3. Début des “Printemps arabes” / début guerre en Syrie (2011- …)
    4. Décolonisation de l’Afrique (1955 à 1975)
    5. Indépendance du Congo (1960)
    6. Guerre d’Algérie (1954-1962)
    7. Insurrection de Budapest ou révolution de 1956
    8. Génocide des Tutsi au Rwanda (1994)
    9. Catastrophe du Bois du Casier (1956)
    10. Régime dictatorial de Franco en Espagne (1936-1975)
    11. 2014 : Révolution en Ukraine et à Hong-Kong, la Libye sombre dans le chaos, Daesh
    12. 1974 : crise économique
    13. … (tout repère pertinent que l’enseignant jugera utile d’ajouter à cette liste)

3. Consignes

3.1. Consignes pour vérifier la compréhension du graphique d’évolution et sa notice explicative

      1. Nomme les informations représentées sur l’axe vertical : 
      2. Nomme les informations représentées sur l’axe horizontal :
      3. Cite le nombre d’années prises en compte sur le graphique : 
      4. Rédige une courte phrase expliquant l’objet (thème, temps, lieu) du graphique : 
      5. Le graphique prend-il en compte l’ensemble des personnes qui entrent et qui quittent le territoire, peu importe leur statut ? Surligne la phrase permettant de répondre à la question. 
      6. Complète le schéma ci-dessous en y replaçant 2 des termes de la légende du schéma aux numéros 1 et 2 ;
      7. Caractérise l’allure générale de la courbe de l’immigration : 
      8. Compare le nombre d’immigrants en 1988 et 2018. Pour cela, complète les phrases suivantes : 
        • En 1988, approximativement …....…………. personnes ont immigré en Belgique et ………………………………… personnes ont quitté la Belgique; 
        • En 2018, approximativement ………………….personnes ont immigré en Belgique et ………………………………… personnes ont quitté la Belgique.
      9. Sur le graphique d’évolution, colorie, dans une couleur au choix, l’espace entre la courbe d’immigrations et la courbe d’émigrations lorsque cette dernière passe au-dessus de la précédente. 
      10. Pour les espaces que tu viens de colorier, indique à quoi correspond le solde migratoire

3.2. Consignes pour l’interprétation de l’évolution des migrations internationales

      1. Sur la courbe, entoure en noir 4 périodes de plus forte immigration en Belgique. Numérote-les de gauche à droite de 1 à 4 ; 
      2. Fais de même, en bleu, pour 1 période de plus forte émigration de Belgique. Numérote-la 5 ; 
      3. Sur le graphique, place 3 repères temporels du document 2 qui sont en lien avec l’augmentation de l’immigration en Belgique ;
      4. d. Rédige deux courtes phrases mettant en évidence un lien entre un repère placé et la courbe d’évolution de l’immigration en Belgique : 

OU   e. Parmi les propositions suivantes, coche celles qui correspondent à tes observations du graphique d’évolution après y avoir placé les repères temporels. 

  • L’immigration en Belgique augmente fortement au début des années 60, ce qui correspond à la période de décolonisation et en particulier à celle de l’indépendance du Congo ; 
  • L’émigration diminue en Belgique à partir de 1975 juste après la crise économique et ce, pendant une décennie ; 
  • Depuis la fin des années ’80, et  la chute du Mur de Berlin et à la fin de l’URSS, l’immigration en Belgique augmente constamment;
  • L’immigration augmente fortement à partir de la fin du régime de Franco en Espagne ;
  • L’émigration de Belgique augmente au moment de la catastrophe du bois du Cazier et de l’insurrection de Budapest ;
  • L’immigration en Belgique augmente au moment de la catastrophe du bois du Cazier et de l’insurrection de Budapest ;

4. Exemple de production(s) attendue(s)

4.1. Consignes pour vérifier la compréhension du graphique d’évolution et sa notice explicative

      1. Nomme les informations représentées sur l’axe vertical : nombre de personnes
      2. Nomme les informations représentées sur l’axe horizontal : dates
      3. Cite le nombre d’années prises en compte sur le graphique : 70 ans
      4. Rédige une courte phrase expliquant l’objet (thème, temps, lieu) du graphique : Il s’agit d’un graphique montrant le nombre de personnes qui arrivent en Belgique ou la quittent entre 1948 et 2019
      5. Le graphique prend-il en compte l’ensemble des personnes qui entrent et qui quittent le territoire, peu importe leur statut ? Surligne la phrase permettant de répondre à la question. Depuis le 1er février 1995, les demandeurs d’asile inscrits au registre d’attente sont exclus de la population résidente
      6. Complète le schéma ci-dessous en y replaçant 2 des termes de la légende du schéma aux numéros 1 et 2 ;
      7. Caractérise l’allure générale de la courbe de l’immigration : entre 1948 et 2018, elle augmente 
      8. Compare le nombre d’immigrants en 1988 et 2018. Pour cela, complète les phrases suivantes : 
        • En 1988, approximativement .175 000.. personnes ont immigré en Belgique ; 
        • En 2018, approximativement .50 000. …..personnes ont quitté la Belgique.
      9. Sur le graphique d’évolution, colorie, dans une couleur au choix, l’espace entre la courbe d’immigrations et la courbe d’émigrations lorsque cette dernière passe au-dessus de la précédente. 
      10. Pour les espaces que tu viens de colorier, indique à quoi correspond le solde migratoire. Cet espace correspond à un solde migratoire “négatif”

4.2. Consignes pour l’interprétation de l’évolution des migrations internationales

      1. Sur la courbe, entoure en noir 4 périodes de plus forte immigration en Belgique. Numérote-les de gauche à droite de 1 à 4 ; 
      2. Fais de même, en bleu, pour 1 période de plus forte émigration de Belgique. Numérote-la 5 ; 
      3. Sur le graphique, place 3 repères temporels du document 2 qui sont en lien avec l’augmentation de l’immigration en Belgique ; 

Télécharger (PDF, Inconnu)

d. Rédige deux courtes phrases mettant en évidence un lien entre un repère placé et la courbe d’évolution de l’immigration en Belgique : 

OU   e. Parmi les propositions suivantes, coche celles qui correspondent à tes observations du graphique d’évolution après y avoir placé les repères temporels. 

  • L’immigration en Belgique augmente fortement au début des années 60, ce qui correspond à la période de décolonisation et en particulier à celle de l’indépendance du Congo ; 
  • L’émigration diminue en Belgique à partir de 1975 juste après la crise économique et ce, pendant une décennie ; 
  • Depuis la fin des années ’80, et  la chute du Mur de Berlin et à la fin de l’URSS, l’immigration en Belgique augmente constamment;
  • L’immigration augmente fortement à partir de la fin du régime de Franco en Espagne ;
  • L’émigration de Belgique augmente au moment de la catastrophe du bois du Cazier et de l’insurrection de Budapest ;
  • L’immigration en Belgique augmente au moment de la catastrophe du bois du Cazier et de l’insurrection de Budapest ;

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Ressources :
    • repères temporels : Seconde Guerre mondiale, chute du Mur de Berlin, accords de Schengen, …
    • savoirs: concept Migration (facteurs, ampleur), pertinence d’un repère temporel, …
    • savoir-faire : Compléter une représentation du temps en associant une information et un repère temporel afin de relier une réalité historique à son contexte temporel, lire un graphique d’évolution, rédiger un lien entre deux informations, lire un graphique d’évolution, …

Remarque : L’interprétation du graphique n’a pas pour but d’établir les causes de l’augmentation des migrations en Belgique. La mise en lien de repères temporels avec la courbe d’évolution des migrations a pour unique but d’établir des “corrélations temporelles”. Celles-ci permettront tout au plus d’émettre des hypothèses explicatives. Pour confirmer ces hypothèses, l’enseignant pourra pour cela s’appuyer sur d’autres sources d’informations, comme celles proposées ci-dessous. 

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

Tâches Critères de qualité Pondération
Lire un graphique d’évolution

-l’axe vertical est correctement nommé ; 

-l’axe horizontal est correctement nommé ;

-le nombre d’année est correctement identifié ; 

-Les 3 éléments de l’objet du graphique sont nommés ; 

-la phrase indiquant que les demandeurs d’asile inscrits au registre d’attente ne sont pas pris en compte dans le graphique est surlignée;

-le schéma est complété avec les termes émigrations/émigrants et immigrations/immigrants

-l’élève caractérise l’évolution par une augmentation continue entre 1948 et 2018

-L’approximation du nombre d’immigrants et d’émigrants est correcte ; 

-Le solde migratoire est correctement expliqué

0-1

0-1

0-1

0-0,5-1-1,5

0-1

0-1-2

0-1

0-1-2

0-1-2

Compléter une représentation du temps en associant une information et un repère temporel afin de relier une réalité historique à son contexte temporel

-les 4 périodes de forte immigration sont numérotées et entourées en noir sur le graphique ; 

-une période de forte émigration est numérotée et entourée en bleu sur le graphique ; 

-3 repères temporels (au choix) sont placés sur le graphique. Ces 3 repères temporels sont pertinents, car en lien avec l’augmentation de l’immigration ; 

0-1-2

0-0,5

0-1-2-3

– un lien pertinent est rédigé entre un repère temporel et la courbe d’évolution

Ou

-Les 3 propositions correctes sont cochées

0-1-2

ou

0-1-2-3

7. Piste(s) pour le transfert et/ou l’évaluation des apprentissages

L’analyse et l’interprétation d’un graphique d’évolution pourra se faire sur tout autre graphique d’évolution, comme par exemple un graphique d’évolution de la population. Un exemple pour la 4e sur la thématique des “droits et libertés” se trouve ici. 

8. Pour aller plus loin …